Blog

Parlez nous un peu de vous s’il vous plaît. Vous êtes d’où ? Quel âge avez-vous ?
Je m’appelle Denis Zilber, j’ai 32 ans, je suis originaire de Minsk, j’y ai vécu 15 ans et je vis en Israël depuis 17 ans.

Avez-vous étudié les arts ou êtes-vous autodidacte ? Cela fait longtemps que vous faites des dessins ? Combien de temps a duré votre chemin d’artiste-amateur et quand êtes-vous devenu professionnel ?
Tout d’abord je ne peux pas dire que je sois devenu professionnel, mon idéal est encore très loin et je ne suis qu’au début du chemin. Quant aux dessins, j’en fais depuis mon enfance. Mes parents sont artistes tous les deux, alors quand j’étais enfant je savais déjà ce que je ferai dans la vie. Je n’avais pas de doutes à l’époque. J’ai commencé à avoir des doutes plus tard, c’est pourquoi j’ai abandonné le dessin vers 10 ans ! Après je m’y suis remis mais je regrette toujours le temps perdu. J’étudiais le dessin tout seul, les nuits, après le travail. Très souvent, je ne dormais que quatre heure ! Je dessinais des illustrations pour les histoires que j’inventais, faisais des dessins en 3D… Et cela pendant deux ans. Puis j’ai recueilli toutes mes illustrations, créé mon propre site et y ai exposé tous mes travaux. Puis on a commencé à me faire des propositions de travail par le biais de ce site. C’est ainsi que j’ai commencé à toucher de l’argent pour mes dessins.

Qu’est-ce que vous appréciez le plus dans la profession d’artiste ?
La liberté de choix et la possibilité de la réalisation de mes idées.

Comment avez-vous promu vos travaux et quand avez-vous connu la reconnaissance ?
Comme je vous l’ai déjà dit, j’ai promu mes travaux par le biais de mon site. C’est le moyen le plus facile. Et cela a marché. Bien sûr qu’il existe bien des moyens plus efficaces tels que la participation aux concours, aux expositions mais ce n’était pas pour moi. Pourtant j’ai participé à quelques concours.

Qu’est-ce que vous préférez plutôt, CG ou le dessin traditionnel et la peinture, et pourquoi ? Quels matériaux utilisez-vous ?                                                                        Je préfère les matériaux traditionnels mais dans le travail j’utilise CG en ce moment. Pourquoi? Pour économiser du temps. Mes programmes préférés sont photoshop et painter. Pourtant j’espère recommencer à utiliser l’aquarelle dans un futur proche.

Êtes-vous complètement satisfait de vos travaux ?
Oui j’en suis satisfait les premières une ou deux heures après avoir terminé mon travail. Mais après un jour ou deux je les aime déjà moins… Il y a toujours des choses à ajouter ou modifier.

Êtes-vous indifférents aux critiques ?
Qui aime quand on le critique ? Tout le monde aime être loué même si certains le nie. Pourtant les critiques d’un vrai professionnel à un bon moment c’est très utile, cela peut être un cadeau que la personne te fait sans demander de retour. Dans ce cas les critiques sont bien précieuses.

Qui vous a influencé le plus ?
Bien des personnes. Avant tout, mon père, il est mon critique et mon conseiller en même temps. Mais aussi, quelques artistes classiques et contemporains dont je suis toujours les travaux… Des illustrateurs de livres aussi… Parmi les peintres, je peux citer Aubrey Beardsley, Picasso, Van Gogh, Juan Miro et d’autres. Parmi les illustrateurs, Rébecca Dautremer, Arthur de Pins, Jean-Baptiste Monge.

Expérimentez-vous avec de nouvelles techniques, de nouveaux genres ?
Toujours. Dans chaque travail.

Sur quels projets travaillez-vous en ce moment et qu’est-ce que vous envisagez pour l’avenir ?
Ces dernières années j’ai fait des illustrations pour les dessins animés, j’ai fait également des illustrations pour les magazines (GQ, Playboy, Maxim, Blazer). Maintenant mon objectif c’est de terminer mes études dans Animationmentor et de trouver un travail dans un grand studio.

Share this post